Notre gouvernement interdit aux scientifiques de parler d’environnement. Heureusement que M. Suzuki fait entendre sa voix!